Il y a 3 ans en 2017, nous avions posé 3 questions à Clémentine qui démarrait sa préparation en vue de sa consécration.

 

1-Qu'est-ce qui vous a orienté vers l'ordre des vierges consacrées et pourquoi ne pas devenir religieuse ?

 

Quand j'ai compris l'appel de Dieu, je ne savais pas encore où Il voulait me voir lui donner ma vie. J'ai naturellement commencé à regarder les communautés religieuses sans y trouver ce que je désirais.

Mon accompagnateur spirituel m'a donné à lire un livre sur la virginité consacrée pour m'aider à approfondir le sens de la consécration féminine. Et là j’ai trouvé le lien très fort avec l'Eglise,  la modernité (puisque les femmes y sont indépendantes) et aussi l'ancienneté de cette vocation (car existant depuis les premiers temps de l'Eglise), le signe très beau de la virginité et du choix radical de Dieu aujourd'hui, la grande proximité avec la vie paroissiale et diocésaine qui m'ont tant nourrie depuis mon enfance... Et d'autres aspects bien trop longs à expliquer ici !

 

2-Quelle a été la réaction de votre famille et vos amis ?

 

Malgré la surprise, je devrais dire l'ébahissement, et parfois la déception de certains de mes amis, globalement ma vocation a été très bien accueillie par mon entourage. Beaucoup m’ont dit que cela m’allait bien, ce qui est encourageant.

J’ai été spécialement touchée de la réaction de mes parents qui étaient heureux d’avoir un enfant donné à Dieu, et de mes frères et soeurs, qui se réjouissaient de me voir trouver ma voie.

 

3- Qu'est- ce qui vous rend heureuse ?

 

Je suis extrêmement heureuse car depuis que j’ai commencé ce chemin je me sens libre comme je ne l’ai jamais été. Avant j’errais dans la vie et maintenant je peux me concentrer vers un but que j’identifie. Je peux déployer mes qualités et corriger mes défauts pour l’amour de Celui qui m’appelle.